Les agents de sécurité privée peuvent désormais être armés !

De façon générale, pour pouvoir détenir une arme, il faut une autorisation. Cette règle est exigée pour éviter les coups de feu involontaires ou les menaces. Auparavant seuls les membres des forces de l’ordre et de l’armée pouvaient utiliser des armes mais actuellement les agents de sécurité privée ont en le droit.

Sécurité publique mise en vigueur

Pour éviter les attaques et protéger les citoyens, les biens ainsi que les infrastructures d’un pays, un renforcement de l’ordre professionnel de la sécurité privée a eu lieu. Présentement, de nombreux agents d’une société de sécurité privée ont le droit de se munir d’une arme pendant leur travail. La collaboration du cercle public-privé est donc améliorée et appuyée, d’où l’apparition du nouveau statut d’  « agents de sécurité armés ». Ce statut est désormais introduit dans la loi sur la sécurité publique du 28 février 2017. Pour assurer la sécurité publique, les agents d’une société de sécurité privée joueront un rôle important. Cependant ces agents ne vont pas remplacer les militaires ou les policiers.

Conditions d’armements pour les agents de sécurités

Les agents d’une société de sécurité qui participent à la surveillance humaine, des biens matériels sont autorisés à utiliser des armes classiques comme les matraques, les bâtons de défense et les lacrymogènes. Ces armes sont classées dans la catégorie D. Les agents qui travaillent dans des lieux présentant un risque à leur vie ont la permission d’avoir une arme de catégorie B telle le revolver calibre 38, arme de poing ou d’épaule. Les entreprises de sécurité privée ou service interne peuvent demander des autorisations d’acquisition d’arme pour leurs agents. Ce sont les autorités qui les délivrent après une étude. Une copie de cette autorisation sera transférée au directeur du Conseil national des activités privées de sécurité et au maire de la commune où la mission aura lieu.

Port d’arme sur la voie publique

Le port d’arme sur les voies publiques dépend du classement de l’arme. Les agents de sécurité ne peuvent pas porter des armes très dangereuses comme la kalachnikov devant une foule. En présence d’ agents de sécurité armés sur la voie publique, le public est alors alerté par le donneur d’ordre de manière claire et nette. Ils ne sont pas obligés de porter des gilets pare-balles. Mais les armes doivent être portées de façon apparente, et les armes de poing et d’épaule doivent être mises dans leurs étuis respectifs. Durant une mission surtout dans les lieux publics les agents seront contraints de porter la copie de l’autorisation préfectorale.

Comment s’armer légalement en France ?
Agents de gardiennage et la détention d’armes à feu !